The Notebook & la psychologie évolutive féminineLecture d'environ 13 minutes

par | Mai 31, 2017

The Notebook & la psychologie évolutive féminineLecture d'environ 13 minutes

par | Mai 31, 2017 | Uncategorized

The Notebook (N’oublie jamais en France, Les pages de notre amour au Québec) est un film d’amour sorti en 2004 et qui est depuis devenu un film culte pour bien des femmes en manque de romantisme. Plusieurs d’entre elles n’hésitent pas à le décrire comme étant l’un des plus beau film de tous les temps!

Le film raconte l’histoire d’amour entre Noah (Ryan Gosling), un jeune homme de classe ouvrière, et Allie (Rachel McAdams), une magnifique jeune femme vivant au sein d’une famille bourgeoise très aisée.

À en croire les commentaires dont fourmilles Internet, cette prémisse de base (qui repose sur la différence de statut social entre les milieux sociaux des deux protagonistes), fait penser à plusieurs que l’amour partagé entre Noah et Allie serait la quintessence d’une affection et d’une attirance pure et mystique : la rencontre de deux âmes sœurs. Allie pourrait décider d’épouser un homme très riche et de très belle apparence, mais elle finit par choisir Noah qui n’a en apparence rien d’autre à lui offrir à part son amour et son dévouement. Ce choix d’aller à l’encontre de ses intérêts sociaux et financiers semble être la preuve qu’Allie (et toutes celles qui tuerais pour être à sa place, au côté de Noah) n’est influencée que par les énergies pures et mystérieuses du grand Amour!

Pourtant, toute cette belle histoire n’est qu’une brillante mise en scène de la part d’artisans qui s’y connaisse particulièrement bien dans la psychologie évolutive féminine. Et il y a beaucoup à apprendre sur les 4 éléments de la séduction en décortiquant les personnages créés par Nicholas Sparks!

 

Analyse

La première phrase prononcée par le personnage principal (alors qu’il est un vieillard) mets bien la table : « je ne suis pas quelqu’un de spécial, juste un homme bien ordinaire avec des pensées bien ordinaires ». Dès le début, on veut nous laisser croire que cet homme « bien ordinaire » n’était destiné à rien de spécial et que l’attachement que les spectatrices développeront rapidement à son endroit est purement lié à sa belle personnalité! Mais 10 secondes ne sont pas encore passées que s’en suit un subtil (mais combien efficace) travail cinématographique de mise en valeur masculine du dit personnage.

Entouré de vieillards décrépits dans une maison de retraite, Noah est toujours fringant, dynamique et continu de prendre soin de lui comme s’il était un jeune loup! Tellement qu’il se permet même un signe de paix et un high-five avec un gros black, génial pour un petit vieux, non?

Peace, bro’

Looking good, feeling good!

Le contraste avec les autres vieux est frappant, et même s’il vient de nous dire que son nom tombera bientôt dans l’oubli, notre inconscient sait maintenant que nous avons affaire à un homme dont l’ADN masculin est gagnant.

Le contraste avec les autres vieux est frappant

Quelques instants plus tard, nous retournons près de 60 ans en arrière dans les années 1940, et rencontrons le jeune Noah toujours aussi en forme dans un parc d’attractions avec son ami Fin (Kevin Connolly).

Le petit homme gagne un prix!

« Le petit homme gagne un prix! » est la première phrase que nous entendons alors. Les cinéastes veulent que les choses soient claires : l’ami de Noah est petit. Pourquoi est-ce important? Car ceci permet d’ajouter au contraste et de subtilement glorifier le statut de Noah sans même que nous n’en ayons conscience! Fin le petit homme un peu ridicule n’est que le faire-valoir de son ami Noah. Ce dernier est peut-être pauvre, mais sa dominance physique est belle et mise en avant plan!

Belle tête de gagnant à côté de Ryan Gosling

Noah aperçois alors Allie et elle lui tape tout de suite dans l’œil. Alors que cette dernière est entourée de près de 5 hommes, notre valeureux personnage ne recule devant rien et va tout de même l’approcher en lui demandant si elle veut danser avec lui. Bien entendu, les autres hommes s’interposent, mais le message lancé aux spectatrices est encore une fois très clair : Noah n’a pas peur des autres hommes, c’est lui le dominant.

Moi j’ai pas peur

On connait les personnages depuis à peine 30 secondes, mais il est déjà obsédé par elle. Il grimpe alors dans une grande roue pour la convaincre de sortir avec lui en menaçant de se suicider si elle refuse (comme c’est romantique!).

Si tu veux pas sortir avec moi, je lâches!

Un autre message très clair est lancé : Noah est un athlète et un fonceur, un homme qui n’hésite pas à prendre des risques, capable d’utiliser son corps et qui n’a pas peur de la mort! En d’autres mots, il possède l’esprit et la génétique d’un guerrier capable de protéger sa femme et d’aller chercher les ressources dont ils auront besoin!

Sans surprise, après quelques péripéties pour nous garder accrochés, Allie finit par s’attacher un peu à Noah et lui laisse sa chance. On apprend alors que derrière sa beauté, se cache une jeune femme ayant un énorme besoin de liberté. Ça tombe bien, pour ça Noah est un excellent tuteur! Il l’emmenène sur une rue déserte pour lui faire vivre une expérience inoubliable : se coucher sur l’asphalte et danser en plein milieu de la rue.

Relaxe ma belle, apprends à faire confiance…

Il n’y a pas de musique? Je vais chanter

Noah laisse alors tomber la figure romantique du guerrier pour devenir celle du guide spirituel. Il enseigne alors à sa douce à relaxer, à se laisser aller, à faire les choses autrement et à prendre des risques elle aussi. Les spectatrices ayant un désir d’être prises en charge par un homme capable de leur montrer les choses de la vie sont maintenant complètement séduites! Il prend alors Allie dans ses bras et l’invite à danser, en créant lui-même la musique avec sa bouche. C’est qu’il est capable de tout, cet homme! On le verra ensuite montré à Allie à conduire une voiture et à plonger dans un lac à l’aide d’une corde!

Weeeeeee!! Allie apprend à sauter dans l’eau

Allie apprends à conduire

Maintenant nous savons que Noah est socialement dominant, qu’il peut être un guerrier et un guide spirituel. Mais ça prend 2 petits ingrédients de plus pour en faire l’homme idéal!

Je crois qu’on nous espionne pendant qu’on lit de la poésie…

C’est alors que durant une belle nuit d’été, Allie surprend Noah et son père en train de lire la poésie de Walt Whitman. Non seulement vient-il de prouver tout d’un coup qu’il est intelligent, sensible et cultivé (qualités qu’il pourra transmettre à ses enfants), en plus il le fait sans même le vouloir! Que de modestie, Noah!

Il ne manque maintenant qu’un peu de vulnérabilité. Un petit élément qui pourrait donner le goût à nos spectatrices de le materner un peu, sans trop en enlever à sa masculinité.

Je suis en colère!

Le sympathique père de Noah nous apprend alors que son fils avait un gros problème de bégaiement durant sa jeunesse. N’est-ce pas mignon? Noah fait semblant d’être gêné et humilié par cette révélation, mais bien entendu l’empathie d’Allie ne fait qu’augmenter pour ce jeune homme qui a finalement réellement besoin de la féminité bienveillante de cette dernière (et de nos spectatrices) !

C’est si mignon le bégaiement infantile

Et voilà, tous les éléments sont maintenant réunis pour stimuler les émotions d’attirance et d’attachement sexuel des spectatrices envers ce personnage, sans que rien n’y paraisse… car après tout, Noah ne fait que 40 sous par heure de travail!

Le reste du film est construit sur une trame narrative classique ou le couple combattra les obstacles pour nous garder en haleine avant d’être réuni pour de bon. Le personnage de Noah, en étant obsédé par Allie et en restant présent à ses côtés tout au long de sa vie malgré les épreuves et l’Alzheimer, devient un symbole de fidélité très sécurisant pour l’angoisse d’abandon des spectatrices.

Ah oui, aussi Noah devient indépendant de fortune et construit de ses propre main une immense maison de rêve à Allie.

La maison des rêves d’Allie, construite par Noah

Oui, et alors? Ça reste une belle histoire bon!

J’ai fait cet article pour déconstruire le mythe de l’amour pur et inconditionnel qui fait beaucoup plus de mal que de bien.

En séduction, comme dans tous nos rapports sociaux, nous recherchons des gens qui apportent une valeur ajoutée à notre vie et à notre programme de survie et reproduction. Noah est attiré par la grande beauté de Allie (qui lui permettra d’avoir des enfants beaux et en bonne santé). De son côté Allie (tout comme les spectatrices) est attirée par la dominance physique sociale affichée par un homme qui démontre ainsi qu’il a toutes les qualités requises pour être un bon géniteur et un père solide pour ses enfants. Notre programme survie_et_reproduction.exe est ce qui nous rend attirés par certaines personnes, il n’y a rien de magique dans le processus. Comprendre nos mécanismes inconscients et celui de nos partenaires potentiels est, je le crois, l’une des clés les plus importantes de notre épanouissement amoureux et sexuel.

L’agressivité comme promesse de sécurité?

   Agressivité, sens aigu de la compétition, infidélité, impulsivité... ces traits pas toujours utiles en société peuvent être naturellement provoqués ou amplifiés par la présence de testostérone. Si ces traits de caractère sont fuis par bon nombre de femmes dès...

Quand les femmes paraissent trop parfaites

De tout temps, les hommes ont été fascinés par la beauté et la nudité des femmes. De nombreuses représentations de femmes nues comptent parmi les plus anciens artéfacts préhistoriques jamais retrouvés! Dès l’avènement d’un nouveau médium permettant de créer une image,...

Guillaume le rêveur

Guillaume est un très beau jeune homme, mais il doute constamment de lui et de sa propre valeur humaine et sexuelle. De peur d’être jugé inférieur, il s’efforce continuellement de se montrer sous son meilleur jour. Sa garde-robe est constamment renouvelée au goût du...

L’agressivité comme promesse de sécurité?

   Agressivité, sens aigu de la compétition, infidélité, impulsivité... ces traits pas toujours utiles en société peuvent être naturellement provoqués ou amplifiés par la présence de testostérone. Si ces traits de caractère sont fuis par bon nombre de femmes dès...
Continuer

Quand les femmes paraissent trop parfaites

De tout temps, les hommes ont été fascinés par la beauté et la nudité des femmes. De nombreuses représentations de femmes nues comptent parmi les plus anciens artéfacts préhistoriques jamais retrouvés! Dès l’avènement d’un nouveau médium permettant de créer une image,...
Continuer

The Notebook & la psychologie évolutive féminine

The Notebook (N’oublie jamais en France, Les pages de notre amour au Québec) est un film d’amour sorti en 2004 et qui est depuis devenu un film culte pour bien des femmes en manque de romantisme. Plusieurs d’entre elles n’hésitent pas à le décrire comme étant l'un des...
Continuer

Guillaume le rêveur

Guillaume est un très beau jeune homme, mais il doute constamment de lui et de sa propre valeur humaine et sexuelle. De peur d’être jugé inférieur, il s’efforce continuellement de se montrer sous son meilleur jour. Sa garde-robe est constamment renouvelée au goût du...
Continuer

Pourquoi apprendre à séduire est la pire des idées

Voici une petite histoire tout ce qu’il y a de plus vrai. À la fin de l’adolescence, j’ai pris la décision de perdre ma virginité et de rencontrer des filles. J’étais timide et maladroit. Je n’avais encore jamais cherché de conseils de drague sur internet, ni lu de...
Continuer

Les “Dick-Pics” surprises, qu’est-ce que la science en pense?

Les hommes ont-ils découvert une nouvelle technique de séduction qui fonctionne réellement malgré qu’elle soit récriminée socialement, ou faut-il croire les femmes lorsqu’elles disent être « turn off » par la réception d’une dick-pic non réclamée? Une...
Continuer